Les Bulgares travaillent jusqu'à leur dernier souffle
2008-07-16

Les Bulgares travaillent jusqu'à leur dernier souffle



La moitié des Bulgares travaillent au moins à deux
endroits pour joindre les deux bouts, selon les
statistiques. Le repos hebdomadaire n'existe presque
pas, pas de vacances non plus.

Le résultat : la
Bulgarie occupe la première place en Europe par le
nombre des accidents vasculaires et la deuxième place
par le nombre des infarctus (soit trois fois plus que
dans les pays d'Europe Occidentale). 90 000 personnes
sont menacées d'infarctus en ce moment en Bulgarie,
estiment les cardiologues.

Transmis par

Rossitza Nikolova