Estonie : un "jah" franc et massif à l'Europe
2004-05-14

Estonie : un "jah" franc et massif à l'Europe



Les Estoniens ont massivement voté dimanche 14 septembre en faveur de l'adhésion de leur pays à l'Union européenne en mai 2004, consacrant la rupture de cette petite République balte avec son passé soviétique.

Après dépouillement de l'ensemble des bulletins,

le "oui" l'emportait avec 66,9%

contre 33,1% pour le "non", a annoncé la commission électorale.

Le taux de participation a atteint 63%

.

"Le printemps est arrivé en Estonie, nous sommes de retour en Europe", s'est réjoui le Premier ministre Juhan Parts lors d'une conférence de presse.

Source

: Reuters

J'appelle votre attention sur le

communiqué de presse diffusé par Mme Noëlle Lenoir

, ministre déléguée aux Affaires européennes :

Début de citation : "La France se félicite du succès du référendum sur l'adhésion à l'Union européenne en Estonie et souhaite bienvenue en Europe à ce pays.

Ce résultat très positif s'inscrit dans la dynamique des précédentes consultations organisées dans les autres pays candidats. La République tchèque, les 13 et 14 juin derniers, a ouvert le chemin qui a conduit successivement Malte, la Slovénie, la Hongrie, la Lituanie, la Slovaquie, et la Pologne à l'Union européenne. De son côté, Chypre a choisi la procédure parlementaire et a obtenu un vote à l'unanimité en faveur de son adhésion à l'UE. Ce sera dans quelques jours aux Lettons de se prononcer par référendum.

Par ces décisions historiques en faveur de l'Union européenne, les pays candidats, comme l'Estonie hier, confirment les uns après les autres leur désir d'Europe. C'est le désir du retour dans la famille européenne, famille dans laquelle ils ont leurs racines. C'est aussi la marque de leur attachement à des valeurs démocratiques retrouvées.

La France a d'emblée apporté son soutien à cet élargissement et à l'intégration de l'Estonie, comme de l'ensemble de tous ceux qui vont entrer dans l'UE le 1er mai 2004. Le dialogue politique entre la France et l'Estonie est de plus en plus intense à tous les niveaux. Après la visite du Président de la République française en Estonie en juillet 2001, le Président estonien, M. Ruutel, s'est rendu en France en juin 2003.

La Ministre déléguée aux Affaires européennes compte lancer d'ici au 1er mai 2004 plusieurs initiatives pour préparer l'accueil de nos nouveaux partenaires et elle entend poursuivre ses visites dans ces dix pays.
'' Fin de citation.''