TURKMENISTAN, Le correspondant de Radio Liberty persécuté par les autorités
2004-05-14

Dans un communiqué du 26 novembre 2003, Reporters sans frontières (RSF) s’est déclarée vivement préoccupée par le harcèlement dont est victime Saparmurat Ovezberdiev, correspondant du service turkmène de Radio Free Europe/Radio Liberty à Ashgabat. En l’espace de quelques mois, le journaliste a été détenu illégalement par des représentants des forces de l’ordre, frappé, drogué et menacé. Dans une lettre au président Turkmène, RSF a dû constater que le Turkménistan est le pays d’Europe où les conditions de travail sont les plus intolérables pour les journalistes. Membre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Turkménistan s’est pourtant engagé à respecter la liberté de la presse. Saparmurat Ovezberdiev est responsable d’émissions de radio qui donnent la possibilité aux auditeurs de s’exprimer librement lorsque leurs droits sont bafoués et d’être mis en relation avec des experts légaux ou des organisations de défense des droits de l’homme à l’extérieur du pays.
GL.