Bulgarie : don du sang , trafic de sang
2008-07-16

60 personnes ont donné du sang pour l'Irak au cours
d'une action menée par l'Académie de médecine de Sofia
et le Club Atlantique. On ne sait pas si les alliés
voudront de ce sang.

Tout cela sur fond d'alerte au
SIDA : il y a une dizaine de jours, une jeune femme de
24 ans, décédée d'une complication pulmonaire à
l'hôpital, a été déclarée séropositive, alors qu'aucun
test n'avait été effectué auparavant et qu'il y a
quelques mois elle avait procédé à une interruption
volontaire de grossesse , toujours sans dépistage pour
le SIDA. Une des infirmières s'était blessée en lui
faisant une piqûre.

Il faut dire aussi qu'il existe « un marché du sang »
en Bulgarie : des familles tziganes forment de
véritables réseaux devant les centres d'urgence, et
vendent leur sang jusqu'à 250 lévas (125 euros,
l'équivalent d'un salaire moyen bulgare). En même
temps, on apprend que 3 tonnes de produits sanguins
ont été mis hors service l'an dernier, des test ayant
démontré la présence du SIDA, d'hépatite, ou de
médicaments et de stupéfiants dans ces produits.

Rossitza Nikolova e-mail : ross_nik@yahoo.fr