L'Ukraine devrait demander l'aide des Etats-Unis si le conflit autour de Touzla s'envenime
2003-12-18

Le conflit autour de l'île de Touzla dans le détroit de Kertch a été initié par la Russie dans l'intention de tester l'Ukraine, si elle est prête à défendre ses intérêts nationaux et si les pays occidentaux sont prêts à l'aider pour cela, a affirmé lundi à Kiev James Sherr, un expert britannique indépendant.

C'est selon lui une opération des services de renseignements. La Russie a commis une grave erreur en amorçant le conflit et ils en sont conscients desormais, a-t-il ajouté.

La réaction mesurée des pays occidentaux sur la situation autour de Touzla ne signifie pas que les Etats-Unis ont admis que l'Ukraine est un pays appartenant à la sphère d'intérêts russe, a-t-il souligné.

La Russie essaierait d'empêcher le rapprochement entre l'Ukraine et l'Occident. Il a affirmé que la Russie saisirait toutes les opportunités de provocations et de scandales. Il a supposé que les manifestations des adhérents de Youschenko dans les régions de l'Est de l'Ukraine ont participé du processus.

Il pense que l'Ukraine aurait dû porter le problème devant l'OTAN quand le conflit a demarré. En même temps, il ne lui paraît pas opportun de s'adresser à l'Alliance une fois passé le moment critique.

Son avis est qu'en cas de durcissement du conflit, les affaires ukrainiennes apparaîtront plus claires aux Etats-Unis, en particulier avec les derniers événements en Géorgie, comme ils commencent à comprendre les problèmes liés aux ambitions de la Russie sur le territoire de l'ancienne URSS. Si l'Ukraine soulève le problème maintenant, elle sera comprise.

Cependant, il n'exclut pas que, même dans ce cas, l'OTAN pourrait ne pas répondre à une telle requête de l'Ukraine étant donné les antagonismes internes. C'est pourquoi il serait plus approprié de s'adresser directement aux Etats-Unis.

source: Interfax-Ukraine