Ukraine: l'opposition s'attend à une provocation impériale de la Russie
2003-12-18

Les partis d'opposition Notre Ukraine et le Bloc Youlia Timoschenkopensent que la montée des partis nationaux-patriotiques à la Douma russe pourrait pousser la Russie à se montrer plus dure envers l'Ukraine.

De plus, le chef de la commission parlementaire pour l'intégration en Europe, Boris Tarasiuk (Notre Ukraine), affirme que l'échec des partis d'opposition Yabloko et l'Union des forces de droite signifie en pratique l'élimination de l'opposition democratique en Russie. "Cela signifie que la majorité à la Douma agira sans aucun contrôle, sans des critiques sérieuses et raisonnées de la part de l'opposition démocratique", a souligné le député.

Selon lui, ces élections "devront sans aucun doute être analysées par les puissances patriotiques démocratiques de toute l'opposition en Ukraine pour éviter un tel scénario en 2006" (élections à la Rada).

Le leader du parti républicain ukrainien Sobor, chef de la commission parlementaire pour la construction de l'Etat et l'administration locale, Anatoli Matvienko (Bloc Youlia Timoschenko), pense que dorénavant la Russie essaiera de cantonner l'Ukraine dans ses frontières en l'associant davantage au nouvel empire.

source: Interfax-Ukraine