Croatie : accord historique avec les représentants des Serbes
2004-05-14

Les trois représentants parlementaires de la communauté serbe, Vojislav Stanimirovic, Milorad Pupovac et Ratko Gajica, ont signé le 19 décembre un accord qualifié d' "historique" avec le nouvel hôte du Palais du Ban, Ivo Sanader. Le Parti autonome et démocratique serbe (SDSS) devrait ainsi se voir attribuer au moins quatre postes d'adjoints ministériels, notamment auprès des ministres de la Justice, de l'Intérieur, de la Culture et de l'Education. Le texte prévoit en outre des mesures censées permettre d'achever le processus de retour des réfugiés serbes. D'ici à juin 2004, les derniers biens immobiliers encore occupés par des réfugiés croates de Bosnie devraient ainsi être rendus à leurs véritables propriétaires. L'accord prévoit également la restitution des biens nationalisés, notamment à l'Eglise orthodoxe serbe. Parmi les huit points de l'accord, deux concernent les orientations générales de politique étrangère de la Croatie, et réaffirment, d'une part, sa volonté de rejoindre l'UE et, de l'autre, celle de poursuivre le développement de la coopération régionale. Figure emblématique de la communauté serbe de Croatie, le député Milorad Pupovac s'est félicité de voir le nouveau gouvernement faire preuve d'ouverture sur ces nombreux sujets et attacher une grande importance à ces questions. Il a par ailleurs estimé qu'il s'agissait-là du document "le plus important jamais conclu entre la communauté serbe de Croatie et le gouvernement de Zagreb, juste après l'accord d'Erdut [1995, NdT] et la Lettre d'intention sur la réintégration de la Slavonie orientale [1997, NdT]".