Russie : Campagne radio en faveur du correspondant de l'AFP kidnappé en Ingouchie
2004-01-22

Reporters sans frontières demande aux radios de manifester leur solidarité avec Ali Astamirov, correspondant de l'Agence France-Presse (AFP), kidnappé depuis six mois en Ingouchie, en diffusant une campagne en faveur de sa libération. Le journaliste, qui couvrait la guerre en Tchétchénie pour l'AFP depuis un an, a été enlevé par des hommes armés, le 4 juillet 2003, à Nazran, en Ingouchie.

Dans un enregistrement de 58 secondes, le frère d'Ali Astamirov, Ruslan Magemadov, demande aux ravisseurs de libérer le journaliste. "Mon frère a 34 ans. Il est père de deux enfants. Il travaillait comme journaliste en Tchétchénie. Jusqu'à présent nous n'avons reçu aucune demande de rançon. Les services de sécurité de Russie et d'Ingouchie n'ont pas réussi à nous donner des informations. Je ne demande qu'une seule chose : relâchez mon frère, s'il vous plaît."

La campagne est disponible en français, anglais et russe aux formats audio et mp3 sur le site www.rsf.org et en CD Rom sur demande en écrivant ([URL : europe2@rsf.org], ++ 33 (0) 1 44 83 84 65).

Le 30 octobre 2003, Reporters sans frontières avait publié un appel de plusieurs journalistes, ex-otages, demandant la libération d'Ali Astamirov.