Mostar réunifiée? (bis)
2004-05-14

Point de presse du 29 janvier 2004 de la porte-parole adjointe du Quai
d'Orsay:

"M. Paddy Ashdown, Haut représentant de la communauté internationale et Représentant spécial de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine, a décidé de mettre en oeuvre, le 28 janvier, un nouveau statut pour la ville de Mostar qui permettra son unification.

Tout en regrettant que les parties bosniennes, impliquées depuis plusieurs mois dans ce projet de réforme, ne soient pas parvenues à un accord sur son adoption, nous soutenons entièrement ce nouveau statut dont est désormais dotée la ville et appuyons sans réserves le Haut Représentant/RSUE dans sa pleine application.

Symbole, avant-guerre, de la coexistence des peuples avec 35 pour cent de Bosniaques, 34 pour cent de Bosno-croates et 19 pour cent de Bosno-serbes, Mostar a été le théâtre, durant le conflit, des pires affrontements, qui se sont soldés par sa division entre les deux rives de la Neretva. Le nouveau statut, qui repose sur l'unification de la ville, constitue un rejet de toute forme de séparation des populations et une invitation à leur coexistence. C'est la raison pour laquelle nous appelons tous les responsables bosniens concernés à ne ménager aucun effort pour faciliter son application. Le succès de cette réforme représente un pas supplémentaire dans le rapprochement de la Bosnie-Herzégovine avec l'Union européenne. Il s'agit de remplir l'un des objectifs déclarés des autorités du pays et de répondre aux aspirations légitimes de la population. Nous encourageons tous les Bosniens à s'engager dans la voie de cette réforme. Nous saluons l'œuvre de réforme entreprise avec courage par Lord Paddy Ashdown et l'assurons de notre entier soutien."


Transmis par le Delegation Francaise près de l'OSCE à Vienne, via Gilles Dutertre, OSCE MIssion en Bosnie-Herzegovine