Russie : Réapparition de Rybkine
2004-02-11

Disparu de chez lui jeudi, au moment où il devait être enregistré comme candidat, Ivan Rybkine avait été signalé, hier après-midi, à Kiev où il avait alors tenu des propos beaucoup plus insouciants à Interfax : "Je suis allé voir des amis à Kiev, j'ai débranché mes portables et je ne regardais pas la télévision. J'avais décidé de faire un break", poursuivait-il, assurant avoir laissé à son épouse à Moscou "des fruits et de l'argent". A la suite de ces propos, sa femme déclarait : "Pauvre Russie, si elle doit être gouvernée par des dirigeants comme cela !" Son mentor, l'oligarque Boris Berezovski, déclarait à son tour : "S'il s'avère que c'est une aventure, la carrière politique d'Ivan Rybkine s'achèvera là."
Aussi mystérieuse que sa disparition, ce retour laissait ainsi hier soir le champ libre à diverses hypothèses : coup de pub, crise personnelle ou avertissement qu'auraient voulu lui donner les services russes pour qu'il modère ses critiques. Ancien apparatchik communiste, reconverti en représentant de Boris Berezovski, Ivan Rybkine avait lancé ces derniers temps de très violentes diatribes contre Poutine. Il ne semblait pourtant pas un adversaire très menaçant, étant crédité de moins de 1 % des intentions de vote. "Sa carrière était plutôt due à son conformisme et ses facultés d'adaptation au contexte politique", rappelait hier Dimitri Kamychev, journaliste au quotidien Kommersant.
(D'après Libération du 11 février)