Bulgarie : compléments de retraite pour les personnes persécutées pendant le communisme
2008-07-16

Les personnes persécutées en Bulgarie pendant le communisme recevront des compléments de retraite. Ces compléments - entre 17 et 27 euros - seront attribués en fonction des années passees dans les prisons et goulags. La retraite moyenne en ce moment est de 55 euros. En janvier 2004, le plafond des retraites a été porté à 210 euros (jusqu'à présent ce plafond était de 100 euros).
Les retraites des chefs d'Etats et des autres hauts fonctionnaires ne seront pas plafonnés. L'ancien président Jeliou Jelev, premier chef d'Etat élu ausuffrage universel, après la chute du communisme, a renoncé à ce privilège.
Rossitza Nikolova.