Accident Trajkovski: debut de polemique
2004-05-14

Début de polémique après l'accident qui a coûté la vie au président de Macédoine

Les contrôleurs du ciel français sont-ils responsables? Les spéculations allaient bon train lundi en Macédoine sur les causes de l'accident d'avion qui a coûté la vie jeudi au président Boris Trajkovski, ainsi que sur les débuts de l'enquête et le rôle joué par l'OTAN après l'écrasement en Bosnie.

Un hommage solennel lui a été rendu au Parlement, en présence de tous les ambassadeurs étrangers, de représentants de l'OTAN, de l'UE, et de toutes les organisations impliquées dans le processus de paix en Macédoine depuis la guerre de 2001.

Boris Trajkovski se rendait à une conférence internationale à Mostar en Bosnie-Herzégovine lorsque son avion s'est écrasé, en plein brouillard, à 80km au sud de Sarajevo. Le président a été tué, ainsi que six de ses conseillers et les deux pilotes de l'appareil.

Les soldats français de la SFOR, la Force de stabilisation de l'OTAN en Bosnie, ont mené sans succès une première recherche de l'épave et des corps, empêchant la police locale d'y participer. Ce qui a fortement mécontenté les responsables locaux et les Macédoniens, qui laissent entendre depuis que les Français ont eu une responsabilité dans l'accident. Sont mis en cause les contrôleurs aériens français de la SFOR qui géraient la tour de contrôle de l'aéroport où l'avion présidentiel aurait dû se poser.

Source: Associated Press - 1er Mars 2004