Deces d'un soldat estonien en Irak
2004-05-14

L’Estonie est sous le choc après l’annonce de la mort en Irak d’un de ses soldats, Andres Nuiamae, 21 ans, tue le 28 Février par l’explosion d’une bombe artisanale près du marche de Abu Ghuraib.

C’est le premier décès d’un soldat sous l’uniforme estonien depuis la deuxième guerre mondiale, le premier qui ne soit jamais décède en action extérieure depuis l’indépendance de ce pays baltes en 1920.

Ce décès ne saurait a priori remettre en question la participation du pays à la coalition en Irak. L’Estonie y a un contingent de 45 hommes, tous volontaires. La Lettonie et la Lituanie ont également des contingents qui n’ont pas, pour l’instant, enregistre de pertes.

Source : « City Paper » - 1er Mars 2004 – Traduction de Gilles Dutertre