Vladimir Poutine propose l'amnistie aux Tchétchènes
2003-05-16

Vladimir Poutine propose l'amnistie aux Tchétchènes



Malgré deux attentats-suicides sanglants en trois jours, Vladimir Poutine semble déterminé à imposer sa "normalisation" en Tchétchénie.



Le 15 mai, dans cette optique, il a soumis au Parlement russe, la douma, un projet de loi d'amnistie libérant les rebelles Tchétchènes de toute poursuite s'ils déposaient les armes avant le 1er août.

Cette amnistie était l'une des promesses faites par le Kremlin à la veille du référendum organisé par Moscou dans la République caucasienne, le 23 mars dernier, et qui a vu, selon les résultats officiels, une victoire massive du "oui" des Tchétchènes au maintien dans le giron russe.

Le texte propose l'amnistie à ceux "qui auront renoncé à leur participation dans des formations armées illégales, cessé la rebellion armée ou livré de leur plein gré armes et matériels militaires". Il s'agit donc plutôt d'une proposition de reddition, en continuité de la ligne tenue, depuis le début de la seconde guerre en octobre 1999, par le Kremlin qui refuse toute négociation avec les indépendantistes.

Source

: AFP - le 16 mai 2003