Droits de l'homme : un rapport américain relève les défauts de l'Ukraine
2004-03-11

Le département d'Etat américain (l'équivalent du Ministère des Affaires étrangères) estime dans son rapport annuel sur les pratiques des droits de l'homme dans chaque pays, sorti le 25 février, que la situation en Ukraine n'est pas satisfaisante, bien qu'il note quelques changements positifs.

"Les élections parlementaires de mars 2002 ont représenté une amélioration à certains égards, mais des défauts importants persistent. Les élections présidentielles de 1999 ont échoué à satisfaire un nombre significatif d'engagements envers l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe", est-il noté dans le rapport.

Des incidents de restriction de la liberté et de rassemblement, dans lesquels les autorités font obstacle aux manifestants, sont également mis en lumière.

"Les autorités civiles contrôlent généralement, en réalité, les forces de sécurité. Des membres des forces de police sont coupables d'abus envers les droits de l'homme. Le degré de complicité ou d'acquièsement des autorités concernant ces abus est incertain", souligne le rapport.

Selon ce même rapport, "des soldats continuent d'être tués lors d'affrontements violents, bien que les officiels dénient qu'aucun policier ne soit mort pendant son service suite à des violences physiques". Cependant, "les forces armées restent en grande partie en-dehors de la politique", précise le rapport.

Les autres problèmes soulevés sont la discrimination envers les femmes, y compris le harcèlement sexuel sur le lieu de travail, et la violence envers les enfants.

Dans le même temps, le rapport montre les efforts du gouvernement pour combattre le trafic de personnes, même si les structures créées "manquent souvent de ressources financières et humaines pour combattre les organisations criminelles bien établies qui sont responsables des opérations de trafic".

source: Interfax-Ukraine