Un grave incendie ravage un monument historique à Moscou
2004-03-15

Un gigantesque incendie, le plus grand depuis le début du siècle à Moscou, a tué deux pompiers et entièrement ravagé dimanche soir le centre d'exposition du Manège, un bâtiment historique du début du XIXème siècle situé à deux pas du Kremlin.

Les deux hommes qui luttaient contre les flammes de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, s'élevant nettement plus haut que les murs de brique rouge du Kremlin, ont péri dans l'effondrement d'une partie du toit du bâtiment, et un troisième pompier a été hospitalisé, a annoncé le porte-parole du ministère des Situations d'urgence, Viktor Beltsov.

Le toit du bâtiment s'est ensuite effondré totalement, ne laissant que des murs dont certains se sont aussi écroulés.

L'incendie qui a été signalé vers 18H00 GMT au centre du bâtiment a finalement été éteint peu avant 23H00 GMT après avoir dévasté une surface de 9.000 m2.

Le porte-parole des pompiers de Moscou Evgueni Bobylev avait indiqué au cours de la soirée qu'il n'y avait plus aucune chance de sauver le centre d'exposition, et les pompiers se sont ensuite efforcés de protéger les bâtiments avoisinants, notamment la faculté des langues étrangères de l'université MGOu et un centre commercial.

Le départ de l'incendie, qui a coïncidé à quelques minutes près avec l'annonce de la victoire de Vladimir Poutine à la présidentielle russe, serait dû à un court-circuit, selon des sources du ministère des Situations d'urgence, citées par l'agence Interfax.

Le Manège, bâtiment jaune et blanc, était l'un des emblèmes de la capitale russe, pour les Moscovites comme pour les touristes.

Ce modèle d'architecture classique était apprécié par les spécialistes pour son toit unique reposant sur des poutres de 45 mètres sans aucun pilier, représentant une prouesse technique pour l'époque.

Construit en 1817 sur les plans de l'architecte français Betancourt pour abriter des parades de cavaliers qui devaient célébrer la victoire militaire contre les armées napoléoniennes, le bâtiment avait ensuite servi de garage à la collection de voitures de dirigeants soviétiques.

La surface était aujourd'hui exploitée comme centre d'exposition pour des manifestations artistiques ou commerciales, et abritait également une filiale de la banque commerciale Promsviazbank.

Plus de cinq cent pompiers ont été mobilisés pour neutraliser le feu, travaillant sous la direction du ministre des Situations d'urgence Sergueï Choïgou.