Hongrie : porte ouverte à l'extrême droite
2008-07-16

L'ancien Premier ministre conservateur hongrois, Viktor Orban, a annoncé qu'il ouvrait son parti, le FIDESZ, aux radicaux, notamment aux anciens membres du MIEP, un parti d'extrême droite xénophobe et antisémite.

d'après l'AFP - 19 mai 2003