Vives tensions au Kosovo
2004-05-14

Au moins huit personnes ont été tuées et près de 300 autres blessées dans des affrontements entre Serbes et albanophones mercredi à Kosovska Mitrovica, qui n'avait pas connu de pareilles violences depuis la fin de la guerre au Kosovo en 1999.

Les heurts ont éclaté à la suite d'une rumeur selon laquelle deux enfants albanophones poursuivis par des Serbes s'étaient noyés dans l'Ibar, la rivière qui sépare les deux communautés de la ville.

Aucun soldat français de la force de paix de l'OTAN au Kosovo n'a été tué dans les affrontements de Kosovska Mitrovica mercredi, contrairement à ce qu'a annoncé une porte-parole des Nations unies, a-t-on assuré de source française bien informée.
(AP)

Des milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir dans les rues de Belgrade afin de protester contre les violences qui ont éclaté dans la journée au Kosovo et pour demander la protection des Serbes de la province.

Dans le Sud du pays, dans la ville de Nis, des manifestants ont même mis le feu à une mosquée avant d'empêcher les pompiers d'éteindre l'incendie.