Le rédacteur en chef de l'édition russe de Forbes assassiné à Moscou
2004-07-12

Reporters sans frontières

Le rédacteur en chef de l'édition russe du magazine Forbes, Paul Khlebnikov, a été tué par balles, à la sortie de son bureau, dans la soirée du 9 juillet. Grièvement blessé, il est mort peu de temps après dans l'ambulance qui le conduisait à l'hôpital.

"La police étudie plusieurs pistes, mais la principale version est celle du meurtre lié à ses activités professionnelles", a déclaré la porte-parole du parquet, Svetlana Petrenko. Le magazine américain Forbes avait lancé son édition russe trois mois auparavant et avait publié la liste des personnalités les plus riches du pays. "Paul était un journaliste d'investigation. Il a fait ça pendant 17 ans et avait probablement beaucoup d'ennemis", a déclaré Leonid Bershidshy, directeur de Forbes en Russie.

Dans un article en 1996, puis dans un ouvrage en 2000, Paul Khlebnikov avait fait parler de lui en qualifiant l'homme d'affaires russe Boris Berezovski de "parrain du Kremlin". Le journaliste avait affirmé que le milliardaire avait des liens avec la mafia tchétchène et avait sorti des millions de dollars du pays illégalement. Interrogé par une agence de presse au lendemain de l'assassinat, Boris Berezovski a affirmé que le journaliste américain avait été victime de "son manque d'exactitude dans sa façon de rapporter les faits (…) Il semble que cela ait fortement déplu à quelqu'un".

A ce meurtre, s’ajoute l’agression du correspondant du service afghan de Radio Free Europe à Moscou le 2 juillet. Farid Omar a été retrouvé grièvement blessé, suite à une agression à l'entrée de son immeuble.

Cinq journalistes ont été tués en Russie en 2003. Les enquêtes en cours n'ont pas encore permis de déterminer les mobiles de ces meurtres.