Colloque international à l'Institut Hongrois les 22 et 23 septembre : "le modèle fasciste au sein de la société agraire de l'Europe Centrale."
2008-07-16

LA PÉRIPHÉRIE DU FASCISME : LE MODELE FASCISTE AU SEIN DE LA SOCIETE AGRAIRE DE L’EUROPE CENTRALE

Colloque international à l’Institut Hongrois et à la Maison Heinrich Heine

Les 23 et 24 septembre un colloque européen, organisé par les chercheurs Catherine Horel , Traian Sandu et Fritz Taubert à l’Institut Hongrois et à la Maison Heinrich Heine à Paris, examinera la situation et le modèle fasciste au sein de la société agraire de l’Europe Centrale.



-Analyse comparatiste des synthèses originales entre le fascisme moderne et athée dominé par les chefs populistes et charismatiques de l’Italie et surtout de l’Allemagne industrielles et urbanisées, et les traditions militaristes aristocratiques - en Hongrie -, fondamentaliste orthodoxe - en Roumanie - et régionaliste croate - en Yougoslavie.

-Le travail théorique a parfois entraîné la jeune génération intellectuelle, surtout en Roumanie, où les esprits brillants comme

Cioran ou Eliade

participèrent à la réflexion sur l’assise du nationalisme roumain : fallait-il stabiliser la société roumaine autour d’une radicalisation des valeurs religieuses et agraires - Eliade - ou bien imposer par la force une modernisation brutale pour retrouver le cours majeur de l’histoire européenne - Cioran?

-Sur le plan politique, étude de la promotion des mouvements fascistes durant la crise multiforme des années trente et la dispute autour du pouvoir avec les conservateurs traditionnels. Ces derniers adoptèrent eux-mêmes le style mobilisateur et durcirent leur autoritarisme contre la gauche, contre les partis démocratiques, mais aussi contre les fascistes menaçants. Ceux-ci les concurrençaient à droite avec l'appui de plus en plus massif de classes populaires en crise et d'Etats fascistes à la recherche de leviers d'influence. Si en Hongrie Szálasi fut simplement emprisonné, le Croate Pavelic dut s'exiler en Italie et le Roumain Codreanu fut assassiné.

-Pendant la première partie du colloque, présidée par Mme

Elisabeth du Réau

, le public aura l’occasion d’écouter les interventions de

Mária Ormos, Francesco Guida, Catherine Horel, Traian Sandu

et

Vojislav Pavlovic

; tandis que les intervenants de l’après-midi, sous la présidence de

Catherine Horel

, seront :

Ignác Romsics, Georg Kastner, Vonyó József, Drago Roksandic

, et

Tatjana Tönsmeyer

.
-La deuxième journée du colloque, avec

Traian Sandu

en président, se déroulera à la Maison Heinrich Heine, avec les interventions de

Gerald Stieg, Etienne Boisserie, Florin Turcanu

et

Fritz Taubert

.


INFORMATIONS PRATIQUES :



LE VENDREDI 23 SEPTEMBRE, DE 9H 30 A 12H ET DE 14H A 16H.


-Adresse : Institut Hongrois, 92, rue Bonaparte, 75006 PARIS
-Contact presse : Zsuzsa KIS, attachée de presse
-e-mail : [URL : zsuzsa.kis@wanadoo.fr]
-tél : 01 43 26 12 06
-fax : 01 43 26 89 92
-site internet : [URL : www.instituthongrois.org]


LE SAMEDI 24 SEPTEMBRE, DE 9H 30 A 11H.


-Adresse : Maison Heinrich HEINE
-Renseignements : Catherine Horel 01 44 64 78 01 ou Traian Sandu 01 60 20 35 63