Table ronde organisée par l'IPSE le 4 octobre : adhésion de la Serbie-et-Monténégro dans l'UE.
2013-01-03

Une conférence avec l'ambassadeur de Serbie-Monténégro se déroulera

le 4 octobre 2005 de 18h00 à 20h00

au siège de la représentation de la Commission européenne.

-Adresse : Représentation en France de la Commission européenne, 288 Boulevard Saint-Germain - 75007 Paris - Salle "La Rotonde" - 2ème étage


Les intervenants à cette table-ronde seront :

-Emmanuel DUPUY, secrétaire général de l'IPSE
-Jean-Pierre PETIT, président d’IPSE
-Laurence de RICHEMONT, chef adjoint du bureau de la représentation de la Commission Européenne à Paris
-Frédéric NAUD, avocat, administrateur de l'Association Jean Monnet
-Predrag SIMIC, Ambassadeur de Serbie-et-Monténégro en France
-Remy DEGOUL, président du COLISEE.


Présentation de l’IPSE : Institut Prospective et Sécurité de l’Europe



-Adresse : 24 rue Jules GUESDE, 75 014 PARIS
-Tél : 01.42.79.88.45
-Contact : Président : Jean-Pierre PETIT

Un monde plus complexe



L’Europe en ce début de XXIème siècle connaît un contexte géostratégique et géopolitique mouvant. A la menace clairement définie, massive et de nature territoriale à laquelle elle a été confrontée durant le siècle dernier, succèdent une multitude de risques, dont notamment le terrorisme. Si la guerre entendue au sens classique n’a pas totalement déserté certaines franges de l’Europe, elle ne la menace plus directement et globalement. La distinction entre ordre interne et ordre international, entre violence publique et violence privée semble désormais plus difficile à établir qu’autrefois. Des risques sans cesse plus nombreux préoccupent aujourd’hui les citoyens : ils sont liés aux questions d’environnement, d’alimentation, de santé, de la violence quotidienne, de l’incivilité, etc.

L’idée d’Europe, un modèle



L’Europe, bien qu’elle soit un symbole de paix et de stabilité depuis 50 ans, reste en construction lorsqu’il s’agit de formuler un projet de destin commun pour des Etats plusieurs fois millénaires et souverains, forts de leurs richesses culturelle et sociale. Les intérêts communs doivent l’emporter finalement sur ceux particuliers en donnant la priorité au dialogue et à l’échange, contribuant ainsi à prévenir les situations conflictuelles.

Le rôle de l’IPSE : préparer l’avenir



Si le bilan européen est largement positif, il n’en existe pas moins un déficit de communication qui n’a pas permis de valoriser les réalisations aux yeux des concitoyens.
Dans ce cadre, depuis 1988, l’IPSE s’est fixé pour rôle de sensibiliser et rassembler les Français qui souhaitent participer à la préservation de la paix en Europe. Il veut également rapprocher autant que faire se peut les citoyens européens afin de trouver les réponses collectives aux nouveaux défis. Il essaie enfin de mobiliser les énergies en vue de réaffirmer les valeurs européennes et susciter la réflexion sur des thèmes de dimension communautaire et de sécurité internationale.

L’IPSE organise des conférences en collaboration avec les associations européennes et françaises ayant des objectifs communs et complémentaires, publie des articles dans des revues spécialisées et la presse à grande diffusion, édite une lettre d’information destinée au monde politique, diplomatique, économique, universitaire, ...