Communiqué de l'Association Géorgienne en France : limogeage de Salomé Zourabichvili
2005-10-20

L'Association Géorgienne en France tient à exprimer son indignation à la suite du limogeage de Salomé Zourabichvili, ministre des Affaires étrangères de Géorgie.

Quant à la forme d'abord: tous les témoignages indiquent que les motifs de ce renvoi ne sont que des prétextes ridicules, indignes d'une démocratie. Ces motifs ont été exprimés lors d'une séance au Parlement, où la violence des mots, l'agressivité, les accusations hargneuses se sont étalées comme "au bon vieux temps", un temps que l'on croyait révolu, dans un pays qui a tant souffert des méthodes staliniennes ...

Quant au fond, ensuite: Salomé Zourabichvili, diplomate de haut niveau, avait réussi, en moins de deux ans, un parcours exemplaire qui avait abouti à la signature d'un accord historique permettant à la Géorgie de se débarrasser de la présence des troupes militaires russes.

Elle avait également restructuré son Ministère en y introduisant des méthodes "professionnelles", et en y pourchassant la corruption, encouragée en cela par le Président Saakachvili. Son intelligence, son expérience, son talent de négociatrice vont cruellement manquer à la Géorgie, dans une période de rapprochement souhaité avec l'Union Européenne.

Pour le Comité Directeur de l'Association Géorgienne en France, Guia Sardjvéladzé, Président.

L'Association Géorgienne en France a été crée en 1922, au lendemain de l'annexion de la Géorgie indépendante par la Russie soviétique.