Chants balkano-méditerranéens au Sattelit Café avec Maria Raducanu le 22 mai
2008-09-14

Dans le cadre de la 6ème édition du Festival FEMMES DU MONDE, du 1er au 25 mai, le SATELLIT Café reçoit:

MARIA RADUCANU



Chants balkano-méditerranéens

Mardi 22 mai 2007

Sattelit Café : 44, rue de la Folie Méricourt 75011 PARIS ?
- Métro Oberkampf ou Saint Ambroise ?
- Tél. 01 47 00 48 87 ?
- Site web : [URL : www.satellit-cafe.com]


Dotée d’une voix extraordinaire et d’une technique parfaitement maîtrisée, Maria Raducanu met aujourd'hui son immense talent au service du répertoire traditionnel, qu'elle s'efforce de restituer dans son authentique simplicité. Les airs des Balkans côtoient de nombreuses influences : fado, bossa, tango ou jazz. Maria chante avec une intensité poignante, une interprétation qui laisse surgir toute la force dramatique de son héritage musical, remontant aux souches les plus anciennes de la civilisation européenne.
Maria Raducanu s’approprie la musique traditionnelle d’une manière très personnelle. Folklore balkanique et fado, berceuses flamencas et romances russes, standards de jazz et mélos séfarades, tango et bossa-nova…ces différentes atmosphères se succèdent et s’unissent en une hérésie sonore, une sarabande virevoltante composée d’archétypes et d’improvisation à bout de souffle...

Sur le plan personnel ou artistique, Maria est une anticonformiste classique. Elle rend hommage aux musiques traditionnelles, véritables expressions de la sensibilité populaire, mais aussi au jazz, emblème ultime de la liberté musicale. Son objectif est de permettre au public de redécouvrir par l’émotion pure de nombreux thèmes folkloriques, faisant table rase des conventions et des préjugés. Cette musique intemporelle est envoûtante, elle permet de renouer avec ses racines, de retrouver la marque primitive des origines.

Maria Raducanu nous propose une expédition novatrice. Ses incantations stupéfient par leur dépouillement et leur austérité sonore. La voix y prend des allures de sortilège. Certains airs nous semblent familiers tandis que nous redécouvrons leur force : murmures douloureux ou plaintes jouissives. La guitare de Krister Jonsson et la contrebasse de Chris Dahlgren l’accompagnent comme une seconde peau, accentuant encore la vibration dans un contraste puissant. Tissus sonores et bouffées rythmiques inédites enveloppent alors un vide et un silence féconds.
Reprenant de nombreux thèmes ethniques européens, Maria les enrichit d’une musique contemporaine jazz ou d’avant garde.

Archétypes, hérésie sonores ou improvisations bouleversantes se succèdent, composant un répertoire de haut vol. Qu’elle soit debout sur la scène d’une salle de concert ou assise sur le macadam d’une ruelle de Paris, son chant reste toujours le même ... Tout comme Dostoïevski, elle place ses démarches artistiques sous le signe de la foi que « La Beauté sauvera le monde. »

Formation artistique :
- Maria Raducanu : Chant
- Krister Jonsson : guitare
- Chris Dahlgren : contrebasse


Contact :
- Elodie HERON, Association World Musique
- Tél. 01 47 00 48 87
- E-mail : [URL : partenariat@satellit-cafe.com]